Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Destination Vienne
 L'AUTRICHE

Destination Vienne


Décidément, les compagnies aériennes ne nous épargneront jamais. Pour décoller à 6h40, nous avons dû nous lever 4h ce matin Jeudi 11 Novembre.

Nous voici dans le hall de l'aéroport Marseille Provence – enregistrement des bagages et embarquement dans 1h30 ...

Enfin, un bus nous accompagne au pied d'un "Fokker 70" d'Air Littoral. Nous décollons à 6h50 exactement.

Le voyage n'est pas très long, à 8h00 nous amorçons la descente. Après une attente à Zurich… direction la belle capitale Autrichienne. Nous prenons place dans un Airbus A320 de la Suissair. Il est 10h00

Nous sommes actuellement à 8800 m d'altitude, température extérieure : – 45°, et nous volons à 820 Km/h (au sol). Il est maintenant 10h20, on nous apporte un 2e petit dêj. !! La Suissair nous offre le déroulement de notre voyage en direct sur écran, tout y est, l'altitude, la température extérieure, la vitesse de l'appareil, et notre situation aérienne en vidéo entre Zurich et Vienne.

11h25, nous atterrissons. Bagages – Change (schilling autrichien ou ATS) – Taxi jusqu'à la capitale (trajet : 20 mn) et direction Esterhazygasse, n° 33 :

L'Hôtel Metternich


La Réception
La Salle à manger
Vue de la chambre

La Cathédrale Saint-Etienne, Le Graben ...
Il pleut, température extérieure : 3°. Sous notre parapluie nous décidons de découvrir les abords de l'hôtel, puis en raison du mauvais temps nous choisissons l'aventure par le chemin des taupes.

Nous nous dirigeons vers la station de métro "Stephansplatz".

Là nous découvrons la magnifique Cathédrale Saint-Etienne, bâtie en style roman tardif vers la moitié du 12e siècle.
Tout près de la cathédrale : Le GRABEN et la COLONNE de la SAINTE-TRINITE L'ancien marché doit son nom au fossé (=Graben) installations de défense romaines qui fut comblé au cours de l'agrandissement de la ville au 12e siècle. L'empereur Léopold 1er s'acquitta d'une promesse faite lors de l'épidémie de la peste de 1679, en élevant sur le Graben une colonne en bois, en l'hommage de la Sainte-Trinité (dans la doctrine chrétienne), union de trois personnes distinctes qui ne forment cependant qu'un seul et même Dieu : le Père, le Fils et l'Esprit-Saint).


Grabenhof : construit en 1874 – 76, exemple significatif de l'architecture bourgeoise viennoise. D'élégantes boutiques y invitent à une promenade dans la zone piétonnière.

Devant la Colonne de la Peste, des employés municipaux vêtus d'une grande cape bleu-marine, aux couleurs de la ville, nous proposent des entrées pour le fameux concert "Wiener-Residenzorchester" donné ce soir au Palais du Liechtenstein".

Enthousiastes, nous achetons 2 billets.
Mais nous devrons repérer ce fameux Palais afin d'être à l'heure au Concert.

A quelques pas du Graben s'élève l'église baroque Saint Pierre de Vienne abritant le nombre le plus important de chefs-d'œuvre.
Elle fut construite sur les fondements d'une église séculaire, et consacrée en 1733.
Presque tous les artistes éminents de cette époque participèrent à sa décoration.
Nous entrons dans l'Eglise, émus par la beauté impressionnante des fresques de l'intérieur du dôme et des innombrables images saintes.




Destination Vienne